Antoine Lutz | Directeur de recherche à l’INSERM

« Les études ont démontré que la pratique de la méditation améliorait l’attention et l’empathie des personnes qui pratiquent. En outre, la pratique a des effets bénéfiques sur le vieillissement et la santé. »

Chercheur associé au Waisman Lab for Brain Imaging & Behavior at the University of Wisconsin-Madison. Chargé de Recherche au centre de recherche en neuroscience de Lyon (CNRL), INSERM, France.

Ces recherches récentes à Madison portent sur la cognition et les mécanismes neuronaux des effets de la pratique de la MBSR (Mindfullness based stress reduced) et ses impacts sur l’attention, la perception de la douleur et les conditionnements liés à la peur.