Stress du dirigeant d’entreprise : les chiffres 2017

OpinionWay, à la demande de la Fondation d’entreprise MMA des Entrepreneurs du Futur, a réalisé une étude auprès de 1 054 dirigeants de PME afin d'en savoir plus sur leur état de santé physique et morale. Et voici ce qu'il faut en retenir...
22 mai 2017 dans Actualités

Un état de santé général stable pour les dirigeants

Avant de parler du stress, on constate que les dirigeants déclarent un niveau de santé équivalent à celui de 2016. Une large majorité estime avoir une bonne hygiène de vie au quotidien. Notamment grâce à des moments de détente, un sommeil suffisant et une alimentation saine.

70 % des chefs d’entreprise soulignent par ailleurs que la santé de leur entreprise joue un rôle important sur leur propre santé.

Le stress, première cause du mal-être des dirigeants

Un dirigeant sur quatre déclare que son niveau de santé s’est détérioré lors des 5 dernières années. Le stress en est, de loin, la première cause (58 %). Aujourd’hui, 72 % des dirigeants disent éprouver du stress. Alors qu’ils étaient 67 % en 2016.

Plus d’un dirigeant sur deux reconnaît que ses journées sont stressantes. Lorsqu’il s’agit d’identifier les causes, les sondés désignent 2 types de situations qui contribuent le plus à cet état de stress. D’une part les difficultés économiques (manque de trésorerie, incertitude sur l’activité). D’autre part la surcharge de travail.

Au final, les chefs d’entreprise considèrent que le stress est de plus en plus nuisible à leur activité.

La santé du dirigeant ? Un élément crucial pour la réussite de l’entreprise

Certes, les arrêts de travail concernent moins de dirigeants en 2017 qu’en 2016 (de 11 % à 8 %). Mais leur impact s’est toutefois avéré bien plus important (47 %), soit + 10 points. Ainsi, sur l’année écoulée, un quart des dirigeants estiment que leur santé a eu un impact négatif sur l’activité de leur entreprise.

Pour autant, ils restent optimistes pour les années à venir. Ils sont 89 % à penser que leur santé s’améliorera (contre 86 % en 2016).

Les dirigeants sont convaincus que les activités de relaxation sont importantes pour la réussite de l'entreprise et pour leur épanouissement personnel.

Lucie FRAPSAUCE

Quelles solutions pour accompagner les entrepreneurs dans leur quête d’une meilleure santé ?

Beaucoup de dirigeants font des efforts pour avoir une bonne hygiène de vie au quotidien. En revanche, la place accordée aux activités physiques et mentales est bien moindre. Et il est une difficulté qui perdure. Ainsi un chef d’entreprise sur deux estime compliqué de concilier vie professionnelle et personnelle.

Si les dirigeants estiment être bien sensibilisés aux bonnes pratiques de prévention santé, telles que l’alimentation, le sommeil et l’activité sportive, les bienfaits de la relaxation sont moins connus. Pour autant, ils sont convaincus que ces comportements sont importants pour la réussite de l’entreprise et pour leur épanouissement personnel.

Dans les faits, beaucoup concèdent manquer de temps pour exercer une activité physique (62 %) ou mentale (46 %). Ils déclarent aussi ne pas connaître les exercices à effectuer pour rester en forme (49 %) ou se relaxer (37 %). Ils ne savent pas comment s’alimenter correctement lorsque la charge de travail augmente (44 %).

Ainsi, 39 % des dirigeants souhaiteraient pouvoir bénéficier d’un accompagnement :

  • 1 sur 3 ressent le besoin d’être aidé pour gérer son stress.
  • 1 sur 5 jugerait utile l’accompagnement d’un coach.

Plus intéressant, 38 % d’entre eux se disent également intéressés par un accompagnement via des outils digitaux afin d’améliorer leur santé et leur bien-être. Par exemple des applications mobiles ou des sites internet. Cette proportion atteint 59 % parmi les dirigeants souhaitant bénéficier d’une aide.

Découvrir notre application gratuite