La méditation se développe dans les entreprises

Entraînements militaires, cuisines des grands chefs, petites et grandes écoles... La méditation de pleine conscience s'invite dans toutes les sphères en France depuis quelques années. Et 2018 s'annonce comme l'avènement de la méditation dans l'entreprise.
16 mars 2018 dans Actualités

La méditation en pleine conscience a franchi la porte des entreprises, depuis que ses bénéfices ont été démontrés scientifiquement.

Bien sûr, il y a eu des précurseurs. Ainsi le 107e employé de Google, l’ingénieur Chade Meng Tan, fait figure de pionnier. Il est à l’initiative du programme SIY pour Search Inside Yourself (traduit en français par « connectez-vous à vous-même« ). Ce programme est aujourd’hui appliqué quotidiennement pendant 20 minutes dans les salles de méditation de tous les campus du groupe américain. À ce jour, plus de 2 000 « googlers » ont été formés à la méditation en pleine conscience.

Du grand groupe à la PME, tout le monde médite

On citera aussi Lindsay Van Driel, instructeur de yoga et de méditation chez Intel. Son programme Awake@Intel permet aux salariés d’apprendre les techniques de méditation de pleine conscience dans un cursus de 10 semaines, à raison de 90 minutes par semaine.

En France aussi, la liste des « entreprises mindfulness » ne cesse de s’accroître. Les grandes (L’Oréal, EDF, Sodexo ou MMA) comme les plus petites entreprises, partout dans l’hexagone, ont chacune leur approche spécifique. Par exemple, Mindful Attitude, avec son programme de formation et d’initiation à la méditation de pleine conscience, est spécifiquement adapté aux entreprises. Certaines organisations possèdent même un lieu dédié à la méditation, comme l’entreprise Guichon Valves à Chambéry.

Comment adapter la méditation aux entreprises ?

Loin de surfer sur une tendance éphémère, les entreprises sont dans une tendance de fond vers plus de bienveillance. D’ailleurs, cette attitude bienveillante est d’autant plus nécessaire que la France est en retard sur le sujet. En effet, depuis la mise en place du Plan santé au travail en 2010, les entreprises sont dans une obligation de résultat, en termes de réduction des risques psychosociaux. Elles doivent notamment agir sur le stress de leurs salariés, pour prévenir l’épuisement professionnel et la dépression. Quand un Français sur cinq est exposé au burn out au cours de sa carrière professionnelle, on comprend l’urgence d’écouter et de protéger les salariés.

Par-delà la prévention des risques, il en va également de la performance de l’entreprise. Le manager doit être en capacité d’ajuster le curseur entre son exigence de résultat vis-à-vis de la fonction et la bienveillance vis-à-vis de la personne qui la remplit.

Bienveillance, méditation et performance dans les entreprises

Les décennies précédentes ont conduit, avec l’actionnariat notamment, à une focalisation sur l’exigence au détriment de la bienveillance. Le rééquilibrage s’avère nécessaire.

Dans ce contexte, la mindfulness s’impose naturellement comme une solution. À la fois pour prévenir les risques, mais surtout comme outil de performance. Ainsi les chefs d’entreprise, dont Thierry Marx en un emblématique représentant, recherchent des solutions adaptées pour pratiquer régulièrement la méditation de pleine conscience.

L’enjeu pour les entreprises, de la PME au grand groupe, est aujourd’hui de trouver la bonne solution pour intégrer la méditation à son fonctionnement propre.

C’est pourquoi, à travers son programme « Entrepreneurs en forme », la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur met à disposition des dirigeants une application entièrement gratuite pour méditer en toute simplicité. Cet outil pratique a été développé en partenariat avec Mindful Attitude, le spécialiste de la mindfulness en entreprise.

Découvrir notre application gratuite