Digital detox : déconnectez-vous grâce à la mindfulness

Chaque jour nous sommes sous l’emprise de nos écrans. Au travail ou à la maison, qu’il s’agisse du smartphone, d'une tablette, d’un écran d’ordinateur ou de la télévision, nous sommes plus souvent connectés aux autres qu’à nous-même. Et si nous ressentions le besoin de nous déconnecter ? Et si la mindfulness était une des clés pour apprendre à gérer notre relation au digital ?
24 septembre 2018 dans Décodage

Des études récentes le prouvent : nous passons nos journées connectés à nos appareils. En moyenne par jour, les Français passent 5,7 heures devant un écran (tous confondus). Et ils consultent 170 fois leur portable (jusqu’à plus de 200 fois chez les jeunes). Des chiffres qui vont continuer à augmenter… Il serait peut-être temps d’entamer une digital detox, non ?

Digital detox, pour vaincre la dépendance au numérique 

Les écrans rythment de plus en plus notre quotidien au détriment souvent de notre propre existence. Le constat dressé par l’Observatoire des pratiques numériques des Français (Bouygues Telecom et CSA Link) est sans appel :

  • 20% des Français consultent leur téléphone dans les 5 minutes qui suivent leur réveil
  • 23% d’entre eux consultent leur smartphone moins de 5 minutes avant de s’endormir
  • 43% des Français gardent leur téléphone constamment allumé
  • Autre révélation : 41% des Français préfèrent se priver de sexe plutôt que de leur smartphone

Si certains réflexes, comme regarder son smartphone dès qu’on s’ennuie, ont la vie dure, d’autres créent une véritable forme de dépendance.

Pendant une pause, tout le monde a le même réflexe : attraper son smartphone !

Pendant une pause, tout le monde a le même réflexe : attraper son smartphone !

Avec l’utilisation croissante d’Internet, certaines personnes développent en effet une dépendance psychologique d’être en ligne. Cela les rend anxieux rien qu’à l’idée d’être hors connexion, par peur de manquer une nouvelle importante ou un événement quelconque. Or cette crainte a un nom : c’est le FOMO, acronyme de Fear Of Missing Out, la peur de rater quelque chose. Cette peur est nourrie, entre autres, par le réseautage social et certains sites où l’utilisateur peut constamment comparer son profil à celui des autres.

Mais si vous le souhaitez, vous pouvez avec la mindfulness, ou méditation de pleine conscience, apprendre à mieux gérer les outils digitaux !

Comment se déconnecter pour mieux se reconnecter à soi-même avec la mindfulness ?

Nous l’avons constaté la technologie n’est pas le problème en soi. C’est l’usage qu’on en fait et notre relation à elle qui peut poser problème.

Pour sortir du pilote automatique, développer une relation sereine et apaisée avec le digital et rester présent à sa vie, un entraînement méditatif progressif mais régulier peut être une piste sérieuse.

Faire un break digital

Un peu partout en France, et toute l’année, sont proposées des retraites digital detox. Organisés en zone We Free (sans réseau internet, donc ni smartphone ni télévision), le temps d’un week-end ou pendant plusieurs jours, ces stages de méditation garantissent une déconnexion numérique totale. Au programme : méditation en pleine conscience, détente, randonnée, conférence, ateliers pratiques, silence, etc.

Méditer plutôt que scroller

Au réveil, ou le soir venu avant de vous coucher, laissez de côté vos appareils. Au lieu de regarder votre smartphone, prenez 5 minutes pour méditer et prendre conscience de votre météo intérieure.

Faire des activités en pleine conscience

Dès que vous avez un instant pour vous, à l’heure du déjeuner ou pendant une pause entre 2  rendez-vous ou réunions, pratiquez la pleine conscience. Quelques minutes suffisent pour marcher en pleine conscience, déjeuner en pleine conscience, et même lire sur le thème de la méditation de pleine conscience

Utiliser consciemment son smartphone et reprendre le contrôle de soi-même, c’est possible… Pour bien se lancer, téléchargez l’application gratuite de méditation en pleine conscience Mindful Attitude !

Découvrir notre application gratuite

Avant de fonder Mindful Attitude pour accompagner les décideurs et les entreprises à cultiver la mindfulness, Lucie a évolué pendant 10 ans au sein de start-ups et de grandes organisations, lui conférant une connaissance pointue des enjeux et problématiques de l’entreprise. Lucie est instructeur MBCT certifiée par Oxford Mindfulness Center, Oxford University (UK) et sophrologue certifiée par l’Ecole Française de Sophrologie Dynamique.